Homa God!

Publié le par endirectdhoma.over-blog.com

Après trois jours de quasi hibernation pour cause de grande fatigue, voilà donc qu'en ce beau lundi, le soleil brille l'air est doux, et je me suis risquée à l'extérieur pour un petit déj' "homaïen". Au très BCBG Valois, je suis accueillie par le proprio M. Charmant ( c'est son vrai nom, ça ne s'invente pas!). Café au lait dans un bol, tartine de brie de Meaux aux pleurotes et portobello, le tout agrémenté d'une flute du superbe cava bio, Parès Balta. La note est plus élevée que Chez Clo, mais l'ambiance feutrée me permet de commencer mon nouveau livre, la vaisselle est propre, les serveuses distinguées et la bouffe vraiment bonne.

 

Comme toujours, quand je néglige d'emmener mes sacs de magasinage, les emplettes deviennent incontournables! Les rappini sont en vedette à la fruiterie, c'est un bon départ pour un repas végétarien. Ce sera donc risotto aux champignons, rappini et pistache. Avec des poivrons rouges pour faire plus coloré. Oups, j'allais oublier le parmigiano, direction Ar'homa qui est une fromagerie-boulangerie qui vaut le détour. Je n'ai pas pu résister à leurs incomparables (et abordables) brownies...

 

Dernier arrêt, car mon sac à dos est plein : la papetrie sur Ontario entre Cuvillier et Aylwyn pour me procurer mes plumes fétiches : Pilot à l'encre-gel verte! J'adore ce commerce familial de quartier! Il n'y a pas un bureau en gros qui bat ça! Marie, la fille des proprios qui houspille comiquement un client en lui conseillant de changer de lunettes parce qu'il ne trouve pas un article sur les tablettes.

 

Je connais un type qui c'était acheté un condo dans le quartier mais qui avouait ne jamais magasiné autour de chez lui... Si on veut que notre coin soit dynamique, prospère et authentique, il faut prioriser de magasiner près de chez soi.

 

GROW!!!

 

Pourquoi aucune des trois fruiteries que je trouve sur Ontario entre Davidson et Valois, ne vend de l'ail du Québec? Comptez sur moi que je vais continuer à en demander. Continuer aussi à critiquer les contenants de styromousse qu'ils nous imposent.

Commenter cet article

notrevinquotidien.over-blog.com 30/11/2010 00:54


J'aime ce que tu vie!


endirectdhoma.over-blog.com 30/11/2010 01:07



:-)



endirectdhoma.over-blog.com 30/11/2010 00:54


Un jour, j'ai décidé de me débarasser de leurs barquettes au comptoir... Mauvaise idée. À voir leur air, j'ai cru qu'ils allaient appeler la police! J'aime bien ton idée de sacs consignés. Il
faudrait qu'un quartier adoptent le même modèle pour tous les commerces. J'imagine qu'à 5$ de consigne, je pourrais quand je manque de liquidité, ramener pour 100$ de sacs chez un marchand...


Magali Lachapelle 30/11/2010 00:28


Ça me fait rire ce que tu dis au sujet des contenant de styromousses. Chez Pomme d'Api, comme chez plusieurs fruiteries qui se disent écolo, ils utilisent des contenants de styromousse pour tous
les légumes, sauf quand ils les enveloppent individuellement de pellicule plastique. Cependant, les caissières jettent un regard noir aux clients qui demandent un sac de plastique. Ils ont des sac
réutilisables, mais ils les vendent 5$. À quand la consigne sur les sac réutilisable? Ce serait une bonne idée, je pense.