Les petits ruisseaux

Publié le par endirectdhoma.over-blog.com

Je viens de voir le film Les petits ruisseaux. J'ai aimé son humour, son côté grivois et son côté tendre. J'aime la scène où Edmond, parlant de ses nus, dit :" j'ai rajouté un peu de laine pour faire plus naturel"! Aussi, quand Émile demande : "Que recommandez vous comme cigarette à quelqu'un qui n'a pas fumé pendant 30 ans?" puis, l'autre étant bouche bée, il dit "Je vais prendre les FUMÉE QUI TUE"!!!

 

Une scène qui est aussi très amusante est celle où les potes embouteillent ensemble du vin issu d'un cube de carton, donc assurément de la piquette. Mais la chose qui m'a frappée, c'est le fait qu'ils sont en Anjou, donc une région viticole d'où sont issus de très bons vins à la fois originaux et abordables. Alors, pourquoi ces gens n'achètent-ils pas des vins de vignerons déjà en bouteilles?

 

L'autre scène qui fait référence au vin et qui ne va pas dans le sens de la consommation locale et de la solidarité avec leurs voisins vignerons : c'est quand Lyse lui dit que son vin n'est pas de la Communauté européenne! Déjà, cela veut dire que non seulement, elle n'achète pas des vins d'appellations françaises ; les vins étiquetés Communauté européenne sont un ramassis de tout ce qui n'avait pas les qualités nécessaires pour faire un vin avec une identité géographique. Donc, il s'agit probablement d'un vin étranger le plus bas de gamme possible ou encore d'un triste breuvage élaboré à partir de moût concentré sans provenance identifiée. Vous pouvez imaginer la piquette du genre Cochon mignon!

 

Si en France, au lieu de prohiber la présence médiatique du vin, on en faisait la promotion de manière intelligente, en encourageant les gens à connaître les bons vins qui ne sont pas nécessairement chers mais qui sont authentiques...

 

Outre ce truc autour du vin, ce film est charmant!

 

http://www.youtube.com/watch?v=TN_02Qin3J8

Commenter cet article