Lundi 8 août 1 08 /08 /Août 18:54

Au risque de choquer des puristes, je me suis essayer à réaliser un poulet au beurre sans recette, et, ma foi, le résultat était délicieux! Voici ma méthode.

 

2 c. à thé de poivre noir non moulu

2 c. à table de graines de coriandre

3 c. à table de graines de moutarde brune

6 cosses de cardamome verte

Environ 2 cm de bâton de casse (fausse cannelle)

½ poivre long

3 c. à table de fenugrec non moulu

Faire chauffer une poêle à fond épais à feu moyen-vif, y faire revenir les épices ci-haut quelques minutes, jusqu’au moment où ça devient bien odorant.

Les mettre dans un moulin à épices ou dans un mortier, puis broyer.

2 c. à table de paprika

3 c. à table de curcuma

Piments broyés au goût (1 c. à thé et plus)

Ajouter aussi dans le moulin ces trois autres épices qui ne doivent pas être chauffées.

5 gousses d’ail hachées

¼ de tasse de gingembre haché

1 tige de citronnelle divisée sur la longueur puis coupée en tronçons  de 4 po (que l’on retirera juste avant de servir)

1 bonne motte de beurre pour faire revenir ces ingrédients

1 boîte de lait de coco, 1 petite boîte de pâte de tomate, un peu d’eau

Faire revenir dans le beurre l’ail, la citronnelle et le gingembre, jusqu’à ce que ce soit tendre.  Ajouter le contenu des boîtes de conserve, l’eau et le mélange d’épices. Bien amalgamer.

 

2 branches de céleri en biseau

2 carottes en biseau

3 poivrons (1 rouge, 1 vert, 1 jaune) en losanges ½ pouce, environ.

Sel

Beurre

Faire revenir ces légumes jusqu’à tendreté voulue. Les incorporer dans la sauce.  Goûter puis saler s’il le faut.

Une botte de ciboules (oignons verts) en petits tronçons d’un quart de pouce que l’on ajoutera au tout dernier moment.

Deux poitrines de poulet désossées détaillées en bouchées que l’on fait rissoler dans du beurre en les salant et poivrant.

Quand les morceaux de poulet sont bien croustillants, on les ajoute à la sauce. On incorpore 250 ml de crème 15%, et finalement la ciboule.

 

On sert sur un bon riz basmati.

Comme accord, un riesling allemand, un gewurztraminer, ou encore un beau vin blanc sec avec beaucoup de rondeur.

Par endirectdhoma.over-blog.com
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Vendredi 15 avril 5 15 /04 /Avr 20:45

Tout le Who's Who du vin s'était donné rendez-vous à l'ITHQ pour Passion Jura 2011 organisé par Vincent Lafortune (chapeau bas, monsieur,  pour cette belle initiative). Que l'on ne vienne pas me dire qu'il n'y a pas d'intérêt pour les vins du Jura au Québec!

 

Je ferai un billet court, car c'est aujourd'hui ma fête et je veux en profiter!

 

Tout d'abord, j'ai appris quelque chose! Le vignoble de l'Étoile tire son nom des petits fossiles en forme d'étoiles que l'on trouve dans le sol. C'est Nicole Deriaux du Domaine de Montbourgeau qui a eu l'excellent idée de nous en amener!

Etoiles-fossiles-du-Jura-.jpg Ces petites étoiles parfaites ont à peu près la taille d'un petit pois. Étonnant!

 

 

Voici mes coups de coeur

 

Crémant du Jura, Chanson fines bulles 2008, Champ d'Étoiles (À la recherche d'un représentant)

 

Arbois-Pupillin, trousseau le Ginglet 2009, Dom. Philippe Bornard. (Les Flavones)

 

Arbois-Pupillin, Chardonnay le blanc de la Rouge, 2007, Dom. Philippe Bornard

 

Arbois-Pupillin, Ivresse de Noé, savagnin passerillé, 2007,  Dom. Philippe Bornard

 

Arbois Poulsard Mailloche Dorabella 2009, Domaine de Octavin (Importations du Moine)

 

Arbois (pinot noir et trousseau), Zerlina Curon 2009, Dom. de l'Octavin

 

Arbois, Don Giovanni Pinot noir, 2009, Dom. de l'Octavin

 

Côtes du Jura rouge (1/3 ch. Pinot noir, poulsard, trousseau) 2006, Caves Jean Bourdy (À venir SAQ)

 

Côtes du Jura, Chardonnay, Vignes des Voises, vieilles vignes 2007, Dom. Rijckaert (la QV)

 

Arbois, Grand élevage savagnin, 2007, Dom. Rijckaert

 

Crémant du Jura, nm, 100 % chardonnay, Domaine Quillot, La Maison du vigneron (Sélection François Fréchette)

 

Arbois (pinot noir, trousseau) Marcel Cabelier, La Maison du vignoron (à venir SAQ)

 

Côtes du Jura, Pinot noir en Barberon 2008, André et Mireille Tissot (Stéphane Tissot)  (À venir SAQ)

 

Arbois, Chardonnay Les graviers 2008, Dom. André et Mireille Tissot (À venir SAQ)

 

Arbois Trousseau Grevillière 2008, Domaine Dugois (en processus de sélection SAQ...) (Mark Anthony Brand)

 

Arbois Trousseau Damelière 2008, Dom. Dugois (en processus de sélection SAQ)

 

Côtes du Jura, Poulsart vieilles vignes, 2009, Dom. Julien Labet (Oenopole)

 

Côtes du Jura, Fleur de chardonnay, 2009, Dom. Labet (Oenopole)

 

Arbois, Poulsard, 2009, Domaine de la Pinte (Raisonnance)

 

Arbois, Naturé 2009, Domaine Rollet. (Réserve et Sélection)

 

Côtes du Jura, Chardonnay, 2009, Dom. Berthet Bondet (Symbiose vins)

 

Côtes du Jura, Naturé, 2009, Dom. Berthet Bondet

 

Arbois-Pupillin, Ploussard, 2008, Dom. de la Renardière (Symbiose vins)

 

Arbois-Pupillin, Chardonnay Jurassique, Dom. de la Renardière (À venir SAQ)

 

Crémant du Jura, nm, Dom. de Montbourgeau (Symbiose vins)

 

L'Étoile, Chardonnay, 2008,, Dom. de Montbourgeau (À venir SAQ)

 

 

Notez que je n'ai pas goûter les vins jaunes, de paille ni les macvins!

 

Maintenant, il ne nous reste qu'à espérer voir arriver de plus en plus de vins du Jura sur les tablettes de la SAQ. Ces vins ont des taux d'alcool modérés, ils sont digestes, originaux et font des compagnons idéaux pour la gastronomie. Vive le Jura!

 

= Grand coup de coeur

 

Par endirectdhoma.over-blog.com
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Lundi 4 avril 1 04 /04 /Avr 09:01

pate-chinois-006.JPG

 

Ce n'est pas parce que ce plat nous était servi par nos mères en semaine qu'il ne faut pas s'appliquer à sa confection. L'infâme ketchup Heinz que l'on déversait en quantité sur les pâtés chinois bâclés servait surtout à camoufler son insipidité! Que je vous vois mettre du ketchup sur MON pâté chinois!!!

 

Les ingrédients doivent être de bonne qualité, et l'assaisonnement ajusté avec soin. Surtout, ne me parlez pas de la méthode plus rapide oû l'on mélange dans le même chaudron les patates, le maïs et la viande...Hérésie totale!

 

Il existe de nombreuses versions créées par des chefs, mais moi je vous livre la version classique avec un petit je-ne-sais-quoi personnel.

 

Pour 4 à 6 portions

 

700 g de boeuf haché maigre

1/2 oignon rouge haché très très finement

15 ml d'épice à steak Schwartz

Huile de tournesol ou d'olive

 

1 conserve de maïs "niblets" en grains Géant Vert (341 ml)

1 conserve de maïs en crème Géant Vert (398 ml)

 

Purée de pommes de terre :

 

7 ou 8 patates à chair jaune

Lait

Beurre (pas de la margarine!)

Poivre blanc moulu

1 oeuf frais

 

Pour la finition :

 

Paprika hongrois

petits morceaux de beurre

 

Faire revenir l'oignon dans un peu d'huile jusqu'à ce qu'il soit légèrement coloré, puis ajouter le boeuf et les épices Schwartz. Cuire jusqu'à ce qu'il ne reste pas de rosé. Réserver.

 

Éplucher les patates, les faire bouillir dans une eau salée jusqu'à tendreté idéale. Piler avec du beurre, du lait et du poivre blanc au goût (ne soyez pas trop timide!). Ajouter l'oeuf et finir la purée à la mixette afin qu'elle soit bien lisse et légère.

 

Dans un plat allant au four, installer le boeuf dans le fond, le maïs en crème et le maïs en grain également distribué, et finir avec la purée qu'il faut d'abord étaler à la spatule délicatement (il faut éviter que le maïs ne se retrouve dans la purée), puis décorer de légères rainures faites à la fourchette. Saupouder de paprika et mettre plusieurs tout petits morceaux de beurres pour faciliter le gratinage*.

 

Mettre au four avec l'élément du haut en fonction, 10 minutes à 350 F (175 C) puis 5 minutes à 500 F (260 C). Vérifier que les patates soient bien colorées!

 

Sortir du four et attendre une dizaine de minutes avant de servir (sinon, il s'effoire!).

 

Idée d'accompagnement : Une salade de betterave.

 

Pour le vin : Plusieurs choix possibles. Un vin rouge moyennement corsé fera l'affaire. Personnellement, j'ai servi "Lou Maset" du Dom. d'Aupilhac, coteaux du languedoc, montpeyroux, 2009 (bio) à 15$.

 

Voilà, j'ai fait ma part pour notre plat emblématique au Québec!paté chinois 007

 

* Gratiner n'implique pas nécessairement du fromage. Il s'agit de faire rôtir afin d'obtenir une surface dorée et croustillante. D'ailleurs, mettre du fromage du du pâté chinois est inutile sur le plan nutritionnel et discutable sur le plan gustatif!

 

Par endirectdhoma.over-blog.com
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Dimanche 27 mars 7 27 /03 /Mars 22:54

Soupe Bangkok                Isabelle Provencher

3 ¾ tasses bouillon poulet                       

½ tasse lait coco             

2 c.table huile

1 gousse ail purée ou mcx très fin

1 oignon coupé très finement

2 c.soupe cari rouge

½ c. thé curcuma

2 c.table beurre arachide

½ c.thé coriandre moulue

1 c.thé sucre

½ paquet vermicelles de riz

Laitue iceberg hachée

Tranches de citron

_______________________________________________________________________________________________________

Mélanger le bouillon chaud et le lait de coco puis réserver.

Dans l’huile, faire suer ail et oignon. Ne pas griller.

Ajouter cari rouge (attention! C’est ce qui donnera le piquant à votre soupe) et le curcuma pour faire un genre de pâte.

Ajouter le bouillon réservé et beurre d’arachide, bien mélanger.

Porter à ébullition et mijoter environ 15 minutes.

Ajouter coriandre et sucre.

Mettre la laitue et les vermicelles dans le fond des bols à soupe puis verser la soupe dessus.

Placer une tranche de citron sur le dessus, vous pourrez la presser dans votre soupe.

Donne environ 5 portions.

 

Sur Facebook, Isabelle nous a fait saliver avec sa soupe Bangkok. Après que plusieurs d'entre nous aient insisté, elle nous a livré sa recette que je reprend ici. Merci Isabelle!

Par endirectdhoma.over-blog.com
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Dimanche 27 mars 7 27 /03 /Mars 06:05

equinoxe-du-printemps-2011-003.JPG

 

 

VINstantannés Vendredi du vin # 34

 

Bon, j'espère ne pas trop être hors sujet, mais cette collection que peu de gens peuvent voir, le présent thème me donnait l'occasion de la montrer

 

 

Depuis que je m’intéresse au vin, j’ai pris l’habitude de conserver les bouteilles vides de mes coups de cœur afin de bien fixer dans me mémoire leur nom et leur étiquette.  La dernière fois que j’ai déménagé,  j’ai quand même envoyé au recyclage 6 ans de coups de cœur… La collection que vous voyez ici est mon palmarès de 2003 à aujourd’hui. Bien sûr, elle ne concerne que les vins que j’ai achetés ou qui m’ont été donnés. Tous les vins découverts au restaurant, au travail, dans des salons ou en compagnie de vignerons n’y figurent pas…

 

1.      1. Fritz’s  riesling 2008, Qualitatswein Rheinessen, Gunderloch. 11% , demi-doux.

2.      2. Peyrouzelles, gaillac 2008, Dom. Causse marines, 13% (bio)

3.      3.  Riesling Herrenweg 2007, Dom. Barmès Buecher, Alsace, 13,5%, demi-sec (bio)

4.      4. Vigna nuova,  rosso toscano igt 2008, Colombaia, 13% (bio)

5.      5. Monvigliero, barolo docg 2005, Mauro Sebaste,  14%

6.       6. Sainte Victoire, côtes de Provence rosé 2009, Dom. Houchart, 13,5%

7.     7.   Target Gully, riesling, Central Otago , N.-Z. 2009, Mount Difficulty, 9,5% (43 g/l)

8.      8.  Les Genevrières, mâcon-cruzilles 2007, Dom. Guillot-Broux, 13% (bio)

9.      9. Nowat, côtes de Provence 2005, Dupéré Barrera, 15% (bio)

10.  10.  Chablis 1er cru Beauregard, Dom. Pattes loup, Thomas Pico, 12,5% (bio)

11. 11.  Dis vin secret brut, champagne, Françoise Bedel, 12%, 86% pinot meunier (bio)

12. 12.  Pinot blanc vieilles vignes, alsace 2006, Martin Schaetzel, 13,5% (bio)

13.  13. Legado del conde, albarino, rias baixas , Espagne 2009, 12,5%

14.  14.  Bad Boy, bordeaux 2006, Jean-Luc Thunevin, 14%

1515. Les Pagodes de Cos, saint-estèphe 1996, 13%

16.   16. Cuvée Charles de Batz, Dom. Berthoumieu, madiran 2005, 13,5%

17.  17.  Cordillera, Miguel Torres, Curico 2000, Chili, 14% (65% de carignan vv+ syrah et merlot)

18.  18.  Legado del onde, albarino, rias baixas 2009, Morgadio, 12,5%

19.  19.  Vigneto Punta, Azelia, barbera d’Alba 2001, 14%

20. 20.   Château Kirwan,  3e cru classé, margaux 2001, 13%

21.   21. Conde de Valdemar, crianza, Martinez Bujanda, rioja 2001, 13%

22.  22.  Gevrey-chambertin, 1er cru Les Cazetiers  1990, Pierre Bourée fils, 13%

2323. Nuits-saint-georges, Les Lavières 1996, dom. Daniel Rion, 13%

24.   24. Tinto Pesquera, ribera del duero 2005, Alejandro Fernandez, 14%

25.  25.  Tinto Pesquera reserva, ribera del duero 1996, Alejandro Fernandez, 13%

26.   26. Cuvée India, bandol 2005, Dupéré Barrera, 13%

27.  27.  Viognier, Californie 2000, Bonny Doon Vineyard, 13%

28.   28. Altesino rosso, Toscane igt 2008, 14%

29.  29.  Offerus, saint-joseph 2003, J.-L. Chaves, 13,5%

30.   30. Rosa Regale, brachetto d’Acqui 2005, 6,5%

31.  31.  Pommard, Clos des Épenaux 1er cru 1989, comte Armand, 13%

32.32.    Domaine des Blagueurs, syrah, v. de pays d’oc 2004, 13%

33.   33. Transhumance,  faugères 2004, Les vins de Vienne,  14%

34.  34.  Champagne de Venoge, brut blanc de noir, 12%

35.  35.  Champagne R. et L. Legras, brut, grand cru, blanc de blanc, 12%

36.  36.  Terres de Méditerranée, v. de pays d’oc 2004, Dupéré Barrera, 13,5%

37.   37. Château Petit Bocq, saint-estèphe 2003, cru bourgeois sup., 13%

38.  38.  Pago de Cirsus de Inaki Nunez, Navarra 2006, 14,5%

39.   39. Amancaya Gran Reserva, mendoza 2004, malbec, cab.s., Dom. Barons de Rothchild(Lafite), 14%

40.   40. Ch. Haut-Piquat, lussac- saint-émilion 2000, 13%

41. 41.   Ch. D’Astros, côtes de provence rosé 2004, 13%

42.   42. Secondo, Sovana, maremma 2003, cab. s., 13,5%

43.   43. Cabernet franc, niagara 2002, Lakeview Cellars, 13%

44. 44.   Dehesa  la Granja, vino de mesa, nm, Alejandro Fernandez, 14%

45.   45. Quinta do Portal reserva, douro 2003, 14%

46.  46.  El Vinculo, la mancha 2001, Alejandro Fernandez, 13,5%

47.  47.  Ch. Du Glana, saint-julien, cru bourgeois sup. 2005, 13,5%

48. 48.   Montevetine, Le Pergole Torte, toscane igt 2000, 13%

49.  49.  Tablas Creek Vineyard,  Paso Robles 1998, (Beaucastel), 13,8%

50. 50.   Montus, Cuvée prestige, madiran 1998, Alain Brumont, 12,5%

51.   51. Ch. Reynon, 1res côtes de bordeaux 2001 Florence et Denis Dubourdieu, 12,5%

52.   52. Vougeot, Clos de la Perrière 1996 (monopole), Dom. Bertagna, 13,5%

53.  53.  Châteauneuf du pape, Cuvée réservée 1999, Dom. Du Pégau, 13,5%

54.   54. Ch. Pradeau, bandol (rge) 1997, 13%

55.   55. Vin fou, crémant du Jura brut 1998, 12%

56.  56.  Amiral de Beychevelle, saint-julien 1998, 12,5

57.   57. Dom. De Trévallon, v. de pays des bouches du rhône 1996, 13%

58.  58.  Arzuaga, ribera del duero crianza 1999, 13,5%

59.   59. Nowat, côtes de provence 2005, Dupéré Barrera, 15%

 

 L’exercice est  intéressant même pour moi…Je savais que j’aimais le bordeaux, mais là ça ressort clairement. 61. L’autre chose que je constate : en peu d’année les taux d’alcool ont vraiment grimpé! Dom. Pégau  1999 à 13,5% (le 2007 est à 14%) Tablas Creek 1998 à 13,8% (le 2006 à 14,5%).

Par endirectdhoma.over-blog.com
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires

Présentation

Créer un Blog

Recherche

Calendrier

Juillet 2014
L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      
<< < > >>
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus